Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoires D'un Soir

Osez Lire Différemment...

Trahison Au Sucre

Publié le 23 Juillet 2013 par Florian R. in sucre en poudre, violence, du sang et des larmes, youtube, vengeance

Trahison Au Sucre

J'aime les titres extrêmes qui donnent envie pour finalement être déçus quand on s'y intéresse, ça se fait beaucoup maintenant dans la presse people ou encore sur les vidéos que l'on trouve sur youtube. Aujourd'hui un homme m'a cassé du sucre sur le dos.. Alors que je marchais tranquillement dans la rue, il est arrivé par derrière, a crié mon nom et a sorti un sucre qu'il m'a immédiatement cassé en plein au milieu de la colonne vertébrale.

Cela aurait pu être banal si ça n'avait pas été un amis de quinze ans avec qui j'ai tout partagé, le bon comme le mauvais.. Tandis que je m’effondrais pour ne faire plus qu'un avec le sol, je le voyait passer devant moi et reprendre son chemin comme si de rien n'était.. Je perdais lentement connaissance avec une seule pensée en tête, me venger...

Trente quatre minutes plus tard, je fus relevé par une petite fille qui me dis, avec son innocence d'enfant sage "monsieur vous dormez??". Je lui répondis que non je cherchais simplement mon épingle de cravate et la remerciait avec un sourire de se préoccuper de mon sort. J'avais également la chance d’être tombé sur quelqu'un d'assez con pour ne pas voir que je ne portais pas de cravate vu que j'étais en t-shirt.. Je me levais donc avec la même pensée que maintenant trente sept minutes auparavant, la vengeance!

Après quelques minutes de marche, il était devenu clair et nette que la seul option était de lui rendre la pareille. Je me dirigeais alors vers le centre commercial le plus proche avec l'immense désir d'acheter des caisses et des caisses de sucre. Je m'imaginais déjà lui verser tout plein de sucre en poudre sur sa sale face en le regardant agoniser jusqu’à son dernier souffle et en se repentant de son acte.

Après avoir zoné une vingtaine de minutes dans le magasin, je ressortais avec une boite de sucre glace et deux boites de sucre roux daddy et béghin say, les meilleures pour ce genre de projet démoniaque tout comme pour faire des crêpes. Arrivé devant chez lui, je m'étais planqué dans un buisson et je l'observais vivre, tout heureux de son délit, se faire un café qui aurait surement autant de saveur que sa vie peut être minable. Je devais l'attaquer rapidement mais de face pour beaucoup plus d'effet et moins de lâcheté.

C'est alors que je vis arriver sa femme et sa fille. Et là je changeais mes plans, rien ne lui ferait plus mal que sa famille qui souffre. Je m'élançais vers eux oubliant tout principes et avec le taux de testostérone et de lâcheté au maximum. Je criais de toutes mes forces "hey sale pute!" car je ne connaissais pas son nom et que ça ferait plus d'effet quand tout le monde l'entendrait.

Alors qu'elle se retournait de trois quart, il était trop tard, je courais avec les deux boites de sucre roux dans la main et je la cassait sur son dos comme si ma propre vie en dépendait. Elle tombait par terre et dans un réflexe maternel, emportait sa fille avec elle dans l'espoir de la protéger de moi. Mais c'était peine perdue car la deuxième boite n'allait trouver du repos que après le moment ou elle sera entrée en collision avec le dos de sa fille. Je la dégageais des bras de sa fille et m'acharnais sur elle tandis que j'entendais mon "ami" arriver.

La touche finale, je déversais sur leur dos tout le sucre glace qui serait du plus bel effet mélangé avec leur sang. Quand il arriva finalement, il fondit en larmes devant le résultat de mon méfait. Pendant qu'il répétait en boucle "pourquoi?" en le prenant en photo je lui répondis simplement "parce que, enculé". Je tenait ma vengeance.

Florian R.

Commenter cet article